Faux Souvenirs Retrouvés : thérapie pour détruire une vie

Il s’agit tout simplement d’un faux souvenir inventé et « implanté » par diverses méthodes de manipulation mentale dans votre mémoire.

  • Et concernant ce faux souvenir ?
  1. En général, il concerne votre enfance.
  2. Ce faux souvenir est voulu très traumatisant et lié à un ou plusieurs membres de votre famille.
  3. C’est un souvenir inventé par le « professionnel » que vous consultez et que vous auriez, selon lui, refoulé, c’est-à-dire totalement oublié. Il prétend alors vous aider à retrouver ce souvenir, en l’inventant et en vous persuadant de sa réalité.
  4. Cette pseudo-thérapie manipulatrice se nomme la Thérapie de la Mémoire Retrouvé (TMR). Le site spécialisé Psyfmfrance vous en dit plus…
  5. La TMR a pour but final de vous couper de vos proches, que vous pensez coupables de maltraitances envers vous, de vous isoler psychologiquement et financièrement, afin que le « professionnel » que vous consultez devienne votre seul point de repère.
  • Manipuler la mémoire, c’est possible ?

Oui. Aussi incroyable que cela puisse paraître, cela a été prouvé à de nombreuses reprises depuis l’émergence de ces TMR qui ont brisé tant de familles, notamment aux Etats-Unis, premiers touchés par l’ampleur du phénomène, qui vécurent en 1990 une « épidémie de TMR ». Lorsque les premières associations de soutien aux familles brisées par les TMR, près de 25 000 familles s’y inscrivirent.

  • Quelques explications
  1. Un faux souvenir peut-être extrêmement précis et gorgé d’émotions, à l’image d’un vrai.
  2. Non, ce n’est pas parce qu’un souvenir est traumatisant qu’il est obligatoirement refoulé. Bien au contraire ! Pensez par exemple à tous ces soldats souffrant du stress post-traumatique et qui font des cauchemars incessants.
  3. Non, le fait d’être un enfant ne change rien au fait qu’un souvenir n’est pas obligatoirement refoulé sous prétexte qu’il est traumatisant.
  4. Au contraire, même s’il arrive de refouler un souvenir traumatisant comme « solution inconsciente de survie », plus un souvenir est traumatisant, plus vous vous le rappelez avec précision, lorsque celui-ci n’a pas été refoulé, ou lorsqu’il revient à la surface après refoulement. De plus, il a été prouvé scientifiquement que l’adrénaline améliore les capacités de la mémoire.
  • Et l’amnésie infantile ?

Non, elle n’a rien à voir avec un quelconque refoulement. Si on n’a aucun souvenir avant l’âge de 3 ans, c’est parce que la maturité neuronale rend impossible la formation d’un souvenir avant l’acquisition du langage.

Et c’est souvent dans cette brèche d’âge que les faux psy et manipulateurs situent le moment du traumatisme dont vous auriez été victime, comptant sur votre ignorance du sujet. Le refoulement suite à un traumatisme, lorsqu’il se présente, a donc lieux après l’âge de 3 ans, en moyenne.

  • Méthodes et pseudo-logique de la TMR

1)    La soi-disant-logique indiscutable

Ceux qui pratiquent cette pseudo-thérapie se disent de formation Freudienne. Cela fait sérieux mais ne vous y fiez pas.

Pourquoi Freud ?

Simplement parce que l’un des premiers postulats de Freud était que l’inconscient était à l’origine de tout mal-être et que tout ce qui est inconscient était selon lui refoulé. Par conséquent, sa logique (et ses théories abandonnées assez rapidement) implique pour tous les faux psy qui veulent se servir de ce faux argument, que tout malaise serait lié à un souvenir refoulé si traumatisant que vous l’auriez oublié. Mais la mémoire traumatique est plus complexe que ça. Voir ici pour plus de précisions.

2)     Les méthodes

Quant aux multiples pseudo-méthodes permettant soi-disant au « professionnel » d’accéder à votre inconscient, elles ne sont toutes qu’arnaques et manipulations. Parmi elles, on retrouve :

la canalisation : votre « professionnel » prétend communiquer avec votre inconscient en vous touchant (l’épaule etc) et note des mots soigneusement choisis sur sa feuille.

Non ! Il n’est pas médium.  Juste arnaqueur. La preuve sur cette vidéo, intitulée « Les infiltrés », où en une séance une « professionnelle » prétend déjà que la journaliste a été victime de viol dans son enfance.

la thérapie du tunnel : au moyen de la suggestion d’images de viols ou de traumatismes présentés comme cachés dans votre inconscient et qui via la répétition de ces images, l’insinuation et la persuasion, deviendra un faux souvenir que vous croirez vrai.

Ici, un témoignage prouvant avec quelle facilité on peut induire de faux souvenirs via la thérapie du tunnel.

d’autres très nombreuses pseudo-méthodes : questions pièges, EMDR, l’hypnose, Reiki, thérapie par l’art, psychogénéalogie, sophrologie, psychanalyse corporelle, chamanisme, cri primal, rebirth, parcours GEDE ou méthode Grinberg, le rêve éveillé, l’imagerie guidée, l’association libre, l’intégration du cycle de la vie, (ICV ou Lifespan Integration) etc.

  • Enfants autistes : attention prudence !

Il existe également des méthodes, comme la communication facilité censée permettre à un enfant autiste de s’exprimer. La méthode ? Face à une image choisie par le « professionnel », celui-ci prend la main de l’enfant autiste qui, assis devant un clavier, doit proposer un  mot correspondant à l’image en question. Le « professionnel » prétend alors appuyer sur les touches, guidé par l’enfant autiste.

Facile après de voir apparaître des mots tels que « viols » etc et de prétendre que l’enfant est maltraité.

Le principe est aujourd’hui devenu irrecevable devant la justice pour cause de manipulation. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une fois le professionnel et l’enfant séparé, il a été démontré à chaque fois que l’expérience a été tentée, que face à la même image, les deux ne trouvaient jamais le même mot.

Ici, un témoignage d’une famille détruite par de tels procédés.

Enfin, ce qui doit immédiatement vous mettre la puce à l’oreille, ce sont les insinuations via les questions pièges. En gros, il s’agit de la façon de présenter une question. Passer rapidement de :

-« Quels souvenirs de votre enfance avez-vous ? » à « Etes-vous certaine que votre père ne vous a jamais violée ? Ou est-ce que vous ne voulez pas vous en souvenir ? »

  • Les phases de la pseudo Thérapie de la Mémoire Retrouvée.
  1. Insinuation et manipulation de la part du « professionnel »
  2. Dénégation et refus de croire de la part du patient
  3. Acceptation du patient et accusation de sa famille
  4. Confrontation « victime » / accusé (à tort), qui bien sûr ne refuse d’avouer un crime non commis.
  5. Séparation et isolement du patient

 

  • Les exemples de TMR :

L’épidémie de procès aux Etats-Unis

-Le procès de G. Franklin

-Le souvenir de Jean Piaget

-Le souvenir d’Elizabeth Loftus (chercheuse américaine renommée spécialisée dans les Faux Souvenirs Induits)

La vidéo « Les infiltrés » qui piège une « psy » manipulatrice

-La vidéo  «Tous manipulés » où l’on peut voir une petite fille qui n’a jamais existé, mais dont tout le monde se souvient. (minute 4.00). L’intégralité du reportage en 7 parties est également très intéressante.

-Les photos du voyage en ballon que l’auteur n’a jamais fait. (2 minutes et 41 secondes)

Le temps détraqué.

-Le reportage vidéo de TF1 sur les ravages des Faux souvenirs Induits.

Conclusion

Les TMR ont une influence qui se rapproche de la dérive sectaire. Les rapports de la Miviludes de 2008 et 2009 sont explicites. Si on vous propose ce genre de thérapie, renseignez-vous et refusez. Il y a d’autres professionnels. Ne laissez pas l’un d’eux détruire votre vie et celle de votre famille.

Attention :

En cas de maltraitance réelle ou de viol avéré, ce qui précède ne doit pas servir d’excuse pour ne pas croire la victime.

La différence ?

Un psy ne peut pas vous aider à « retrouver soudainement » un souvenir refoulé. C’est un mécanisme complexe. La mémoire resurgit soudainement lorsque la personne se considère « en sécurité » et fait l’effet d’une « bombe ». Et c’est à ce moment-là qu’un psy peut réellement aider son patient. Si un patient avoue avoir subit un traumatisme, et l’avoir retrouvé seul avec refoulement, c’est parfaitement possible, mais « retrouver la mémoire » ne se sera pas fait par le biais d’un psy et de méthodes douteuses.

Malheureusement, il existe également le cas du mensonge volontaire ayant un but destructeur. Mais dans ce cas, c’est à la justice de prouver le mensonge et de punir le menteur.

Publicités

2 commentaires sur “Faux Souvenirs Retrouvés : thérapie pour détruire une vie

  1. Elyette - Lili dit :

    Je pense comme vous! Pouvez-vous faire un article sur la fameuse loi de l’attraction, contre laquelle je me bats depuis plusieurs années, manipulation en tous genres.. etc. J’ai fait des articles en ce sens…

    • hugosylvestre dit :

      Bonjour Elyette,
      C’est une idée intéressante d’article! Nous y réfléchirons. Merci pour l’idée et pour votre soutien!
      Bien cordialement,
      Hugo Sylvestre, collaborateur Faux Psycho.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s